Pourquoi les entreprises recherchent «l’esprit Start-up» ?

Par Fabien - 25 avril 2018 - Temps de lecture estimé : 2 minutes

On les veut dynamiques, motivés et abordables : la perle rare des employés ? On voit ça ensemble.

Comme disait notre cher ami Serge dans la vérité si je mens « Tu connais pas la startup ? Tu dis ça à un banquier et il t’ouvre le coffre ! ». Bon la vérité n’est pas tout a fait ça, même si ce mot représente une dynamique que nombre d’entreprise aimerait avoir.

Parce que ce type d’entreprise, elle donne envie, par son énergie et son panache, elle pourrait soulever des montagnes. Et aujourd’hui, des entreprises en manque de second souffle aimerait apporter ce vent d’air frais en recrutant des profils qui en viennent. Attention, terrain glissant.

L’esprit startup véhiculé par 3 acteurs

Parce que le recrutement, ça marche dans les 2 sens, il faut intégrer autant se qui intéresse l’entreprise que ce qui intéresse le candidat. Et ce dernier, autant soit peu qu’il reconnaisse dans la philosophie startup, va chercher 3 critères majeures dans la startup qu’il va choisir : le dirigeant, l’état d’esprit et le challenge.

Le dirigeant, souvent charismatique, va insuffler la dynamique de l’entreprise à tous les collaborateurs. Le candidat cherche alors un dirigeant qui lui ressemble mais surtout qui lui apporte ce qu’il n’a pas.

L’état d’esprit est relayé par l’ambiance de l’entreprise. Les collaborateurs ont l’air morose ou joyeux ? Les plateformes sociales sont souvent un bon indice de ce dernier (à condition d’être dans un environnement B to C, qui se prête un peu plus à ce genre de manoeuvre).

Et enfin le challenge : car oui, le candidat qui cherche à travailler en Startup est rarement à la recherche d’un gros salaire (car par définition, celle-ci étant en phase de progression, ce n’est pas l’entreprise idéale pour faire fortune tout de suite). Il jettera alors son dévolu sur un challenge plus enrichissant et stimulant, qui lui permette de se lever le matin et d’en parler autour d’un afterwork.

Une entreprise fait erreur en pensant qu’un profil Startup fera la différence

Un profil ouvert au challenge s’épanouira dans un contexte ultra dynamique en perpétuel mouvement. Ainsi, une entreprise en panne de créativité ne pourra pas retenir un profil startup qui ne trouvera pas l’objectif qu’il cherche.

Pour véritablement retenir ces profils, l’entreprise devra accepter un grand nombre de concessions, afin de leur laisser un champ des possibles maximal.

Refonte marketing, changement de positionnement ou encore lancement de nouvelles gammes de produits font partis des objectifs recherchés par ces profils qui recherchent tout sauf la stabilité.

Bref, si vous recherchez du changement, celui-ci se profilera avant tout par un changement en interne, et par une stratégie RH plus ouverte et innovante, avant de pouvoir profiter du dynamisme des profils startup.

 

 

par

Fabien

Dans la catégorie

Entrepreneuriat

25 avril 2018